Légenderme

Dans la mémoire diffuse de l’Orient indistinct, la plus sensuelle des femmes ne porte aucun parfum.

Son odeur corporelle est un mélange des effluves de truffe fraiche et des vapeurs d’encre havane fraîchement déposée sur un papier de coton.

Les plus grands parfumeurs ont tous tenté sans succès de s’en approcher.